Nos actions et projets

Nos actions et projets, passés, présents, futurs  

Nos Propositions sur la loi de Santé 2015

Nos Propositions sur la loi de Santé 2015

Sénat : Proposition de loi

Nos propositions à la Loi Esther Benbassa

Campagne #SupportDontPunish

Coordination de la campagne   #SupportDontPunish de l’IDPC

Cannabis Social Club

Préparation d’assises sur le modèle juridique des Cannabis Social Clubs

Cannabis Social Club - Une Politique pour le 21ème Siècle

Présentation du modèle des Cannabis Social Club à l’ONU

Marche Mondiale du Cannabis

Participation à l’organisation de la manifestation chaque année


Nos actions par Pôle

Nous oeuvrons à la fois sur le plan local, national et international.

Droit & Législation

  1. Critique de l’actualité politique en France et dans le monde et édition d’articles d’analyse.
  2. Mise en place d’un pôle de défense juridique des usagers médicaux et adultes.
  3. Coordination de la Campagne Support Don’t Punish (IDPC) en France pour la dépénalisation de l’usage des drogues, à Paris et en province.
  4. Campagnes de sensibilisation et de communication auprès des citoyens sur les bénéfices de la régulation
  5. Lobbying politique:
  • collaboration avec la sénatrice Benbassa autour de sa proposition de loi sur le cannabis.
  • audition par le rapporteur du Sénat Jean Desessard.
  • présentation d’amendements législatifs à la Loi de Santé de Marisol Touraine).
  • Activisme à chaque Commission des stupéfiants de l’ONU (CND) à Vienne (mi mars) 
  • organisation de la réflexion nationale autour de l’implémentation du modèle de Cannabis Social Club à moyen terme en France, avec les Assises “Cannabis Social Club, acte 2”.
  • constitution et coordination de groupes de pression citoyens auprès des assemblées parlementaires.

Santé & Prévention

Nous oeuvrons à la fois dans le domaine de l’addiction et de l’usage médical des phytocannabinoïdes. 

  1. Veille scientifique, analyse et édition d’articles étayés et bibliographiés. 
  2. Mis en place de conférences débats locales (Strasbourg, Paris) et de stand d’information et de réduction des risques en milieu festif.
  3. Recueil de témoignages de patients et de professionels de santé, écrits et vidéos, par pathologie; regroupement des patients et des médecins qui souhaitent une reconnaissance institutionelle de l’usage thérapeutique.
  4. Formalisation et présentation des principes de Réduction Des Risques liés à l’usage de cannabis et du rôle des Cannabis Social Club comme outil de diffusion des bonnes pratiques :
  • support Don’t Punish Toulouse 2015
  • séminaires d’addictologie URRA Pays de la Loire, décembre 2015,
  • journées nationales de la Fédération Addiction 2015 (Lille) et 2016 (Marseilles).

e.Participation à des colloques et conférence-débats:

  • Journées nationales de la F.F.A.et colloque de l’Albatros, sommet de la vape (Paris),
  • Conférence sur les cannabinoides en Medecine à Prague (RESAD), Bern (STCM), Strasbourg (UFCM), Paris (NILE), cologne (IACM).

Culture & Tradition

  1. Informations sur le chanvre, ses usages à travers les âges et son inscription culturelle dans nos sociétés.
  2. Participation à la marche mondiale pour la régulation de la filière cannabis à Paris (Million Marijuana March).
  3. Tout au long de l’année, mis en place de stand info/prévention dans différents cadres
  • événements dédiés au cannabis : Technigrow à Lyon (mars), Spannabis à barcelone (Mars), Liberation Day à Amsterdam (juin), Expogrow à Irun (septembre),
  • événementiel pro-régulation (Support Dont Punish).
  • meetings politiques (Université d’été EELV)
  • foires, marchés et brocantes (groupes locaux) 

Botanique & transformation

  1. Informations sur le chanvre, sa culture, sa transformation et ses usages actuels.
  2. Mise en place d’un service de testing pour les  usagers de chanvre afin de connaitre les concentrations en principes actifs des produits.

Nos lignes directrices  

Informer sur le chanvre, les plantes médicinales et les substances psychoactives

  • Analyser et diffuser des informations étayées sur les drogues d’un point de vue historique, culturel, sociologique, sanitaire, juridique, économique, industriel, politique, géostratégique, agronomique, botanique, pharmacologique, addictologique, médical ou autre, notamment à travers la coordination d’une équipe de veille critique de l’information sur les drogues et la mise en place d’outils internet, (site web, forum, réseaux sociaux, lettres d’informations…) de supports matériels (tracts, affiches, stickers…) et de rencontres avec le public (action de prévention/RDR, conférences-débats et colloques…)

  • Actualiser et renforcer les connaissances des pouvoirs publics et des professionnels (santé droit, éducation…) sur le chanvre et ses usages, notamment à travers la mise à disposition d’une base étayée de connaissances, de formations spécialisées et de supports de communications dédiés.

  • Diffuser ces connaissances au plus grand nombre, notamment à travers la mise au point et le relais de campagnes d’informations documentées thématiques à destination du grand public ou de publics ciblés (malades, usagers, jeune public, décideurs politiques…)

Soutenir les usagers de drogues et promouvoir la réduction des risques:

  • Accueillir et aller vers les usagers de drogues, afin de leur apporter écoute, soutien et conseils,  de les orienter et les accompagner vers l’accès à la santé et aux droits, de promouvoir leur intégration sociale et professionnelle, de les sensibiliser aux pratiques visant à réduire les risques et les dommages physiques, psychologiques et sociaux liés à l’usage de drogues et de mettre à leur disposition des outils ou du matériel visant à prévenir le mésusage et le risque de dépendance, notamment à travers la mise en place de Centres d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des Risques pour les Usagers de Drogues (C.A.A.R.U.D.) et d’intervention en milieu spécialisé (festif, scolaire…)

  • Relayer et mettre en avant la parole et l’expérience des usagers de drogues, afin de rendre compte des situations vécues au quotidien et de lutter contre la discrimination de ces citoyens et la stigmatisation de ces usages, notamment à travers la mise en place d’appels à témoigner en lien avec les associations d’usagers de drogues et les structures de soins en addictologie.

  • Promouvoir et coordonner les initiatives développant des stratégies de réduction des risques et des dommages sanitaires et sociaux liés à l’usage de chanvre, y compris sous forme d’auto-support, ainsi que les actions soutenant les usagers de drogues, qui visent soit à améliorer leur santé et leur bien-être, soit à défendre leurs droits et leurs libertés, notamment à travers la mise en place de partenariats associatifs et institutionnels,  d’un collèges d’expertise national “santé et prévention” et de groupes régionaux, de réseaux de soutien professionnels et citoyens.

Fédérer autour de politiques rationnelles, justes et efficaces sur les stupéfiants:

  • Sensibiliser la société civile, les professionnels (santé, droit, éducation…) et les instances politiques sur les évaluations comparées des différentes politiques publiques menées en France et à l’étranger concernant l’accès médical et la lutte contre le mésusage des stupéfiants; promouvoir et coordonner les initiatives et les actions qui soutiennent une réforme des politiques sur les stupéfiants, axée sur la santé publique et les droits humains, la cohésion sociale et la protection des populations vulnérables, le contrôle sanitaire des produits et leur accès sécurisé, la taxation des filières et la lutte contre la corruption ou la criminalité, notamment à travers la mise en place de collèges d’expertises nationaux et de groupes régionaux, de partenariats associatifs et institutionnels, de réseaux de soutiens professionnels et citoyens.

  • Participer à l’élaboration des politiques et programmes relatifs aux drogues et proposer des textes législatifs ou réglementaires relatifs au chanvre et aux stupéfiants, dans une approche inclusive et cohérente, rationnelle et responsable, alliant expertise théorique et expertise de terrain, respectant les principes de libertés individuelles, d’égalité d’accès aux soins, de proportionnalité des peines et  articulant stratégies de prévention et de réduction des risques, déjudiciarisation des usages privés et réglementations publiques spécifiques pour réguler, contrôler et sécuriser l’accès aux différentes substances psychoactives, notamment à travers la mise en place d’un collège  d’expertise national  “droit et législation“ et d’Assises élargies réunissant les différentes parties prenantes (usagers, associations, acteurs de la sphère sanitaire, sociale, éducative, juridique, collectivités, instances politiques et autorités locales, nationales et internationales, et tous types d’acteurs compétents).

Promouvoir la recherche scientifique sur les addictions et la phytothérapie:

  • Soutenir et participer à la création de connaissances, d’études et d’activités innovantes dans le champ des addictions et de la phytothérapie, notamment à travers la mise en place d’une collège d’expertise national “santé et prévention” et de partenariats avec les unités de recherche universitaires, institutionnelles ou privées, ainsi qu’avec les associations œuvrant dans le domaine de la santé.

  • Participer à des actions de veille sanitaire sur la composition des produits en circulation et promouvoir l’analyse des produits pour les usagers dans le cadre de partenariats associatifs ou institutionnels.

  • Proposer une démarche scientifique aux citoyens malades qui utilisent les cannabinoïdes pour accéder à un meilleur état de santé, afin d’évaluer l’efficacité et la tolérance des principes actifs utilisés selon les doses administrées et de collecter des rapports de cas standardisés et anonymisés, notamment à travers la mise en place de partenariats avec les associations de malades, de professionnels de santé et les unités de recherches.

  • Sensibiliser la société civile et professionnelle, ainsi que les pouvoirs publics sur les dispositifs légaux permettant d’encadrer la production de chanvre à des fins scientifiques ou médicales, sur la nécessité de développer la recherche concernant les applications thérapeutiques des cannabinoïdes, et sur le caractère urgent et prometteur de cette recherche suggéré par les connaissances scientifiques  actuelles, notamment à travers le développement de partenariats associatifs ou institutionnels et de réseaux de soutien professionnels ou citoyens.