Nos propositions sur le cannabis médical

Mise à jour de la page au 27 mars 2018

François Beck, chercheur à l’Observatoire Français des Drogues et de la Toxicomanie le reconnaissait il y a quelques années : le cannabis s’est banalisé dans notre société. On constate, depuis 1992 une augmentation importante des usagers occasionnels et réguliers de chanvre.

Quelques semaines après la publication de la dernière enquête ESCAPAD, invitant plus de 45.000 jeunes de 17 ans à répondre à un questionnaire anonyme sur leurs usages de drogues, on constate que le chanvre est de plus en plus considéré par la nouvelle génération. Ceci se fait au grand damne de la réduction des risques et de la prévention qui sont autant d’enjeux de notre temps. A l’inverse, nombre de citoyens voient le cannabis comme un « fléau », un « danger inextricable ». Notre époque est celle d’une société qui voit le cannabis sous un jour favorable ou défavorable selon l’éducation et les informations qu’elle perçoit.

Le cannabis étant devenu un produit autant culturel que thérapeutique, le débat sur le sujet s’est fourvoyé, mêlant tantôt patients, tantôt usagers responsables, tantôt usagers problématiques ou abusifs.

Afin de démêler le vrai du faux et de poser les bases d’une législation sereine sur le sujet, nous avons rédigé cette première note qui réunit les principales problématiques liées à l’ouverture du droit quand au cannabis et à ses différents usages.

Considérant la nécessité de changer de législation, il convient pour cette note de comprendre la situation française, de comprendre dans un premier temps que les usagers sont ancrés dans les mœurs, que nous constatons une véritable difficulté d’accès aux cannabinoïdes et qu’il faut réfléchir à la sécurisation de l’usage et à l’amélioration de l’accès aux spécialités pharmaceutiques.

Le chanvre peut être consommé dans une logique de bien-être, on parle ici d’usage wellness (« bien être » ou « de confort »), ou bien par expérimentation dans les indications potentielles. Cette note évoque le potentiel en termes d’automédication.

Cannabis médical