Rejoignez-nous !

NORML France est une association loi 1901 ayant pour but d’informer les citoyens, de soutenir les usagers de cannabis vers l’accès aux droits et à la santé, de promouvoir la recherche scientifique et de regrouper les acteurs de la société civile en faveur d’une réforme de la législation sur le cannabis.

Adhérez à NORML France

Aidez-nous !

Faire un don est souvent la voie la plus simple pour soutenir le mouvement, les divers projets que nous mettons en place nécessitent des fonds pour être menés à bien. Association à but non lucratif, à caractère sanitaire et social. Défiscalisation à hauteur de 66% de votre don jusqu’à 20% de vos revenus. 

Donnez à NORML France

Des informations de référence à retrouver sur nos 4 portails thématiques :

Prohibition des drogues : de la guerre raciale à la guerre sociale

La prohibition du cannabis, et des drogues en général, participe encore aujourd’hui à une guerre raciale et sociale engendrant une répression policière aux conséquences parfois dramatiques.

Consulter l'article

Le système endocannabinoïde et notre peau

Les cannabinoïdes peuvent influer la biologie de la peau et leur usage est actuellement envisagé dans le traitement ou le soulagement d’affections cutanées.

Consulter l'article

Global Drug Survey : une édition spéciale sur l’impact du Covid-19 sur la consommation de drogues

La Global Drug Survey est l’une des plus grandes enquêtes internationale sur les drogues qui regroupe chaque année plus de 130.000 participants dans plus de 20 pays dont la France. Même si vous n’êtes qu’usager de cannabis, nous vous invitons à répondre à cette enquête et à la diffuser largement.

Consulter l'article

Confinement et pénurie de cannabis, un bon moment pour s’essayer au “Tolerance Break”

Vous avez été pris de court. Le confinement a commencé et vous n’avez pas eu le temps de prendre vos précautions. Après une première semaine, vous êtes à sec. Malgré vous, le confinement va indirectement vous donner l’occasion de faire votre premier T-Break… et...
Consulter l'article

Covid-19, cannabis et confinement

La France traverse une crise sanitaire sans précédent qui chamboule le fonctionnement du pays et la vie de chacun d’entre nous. Chez NORML France, nous soutenons toutes les personnes qui, à travers la France, travaillent pour faire face à cette épidémie : personnels...
Consulter l'article

Mourir avec dignité est un droit humain et le cannabis pourrait aider

Les soins de fin-de-vie font partie des usages du cannabis médical dont on parle le moins souvent. Et pourtant, grâce à l’aptitude qu’a le cannabis à soulager les lourds symptômes du patient avec un minimum d’effets secondaires, les soins palliatifs semblent être la discipline médicale qui pourrait le plus bénéficier de son usage clinique.

Consulter l'article

Les ados plus réceptifs aux messages de réduction des risques qu’aux interdits

Nos adolescents rentrent désormais facilement en relation avec les drogues, dont très majoritairement avec le cannabis. Avec le temps, on se rends compte qu’ils sont bien plus réceptifs aux messages de réductions des risques qu’aux messages d’interdiction. Désireux d’en savoir plus sur les effets réels des produits en menant leurs propres expériences, ils sont souvent en demande pour en identifier leurs limites. Comme sur beaucoup d’autres sujets, l’éducation et le dialogue sont souvent la clé. 

Consulter l'article

La France passera-t-elle le cap de la légalisation avant le 31 décembre 2020? Etat des lieux et positions de NORML France.

L’année 2019-2020 risque d’être chargée en débats concernant la législation sur le cannabis… Petit retour sur ce qui nous a emmené jusqu’ici et rappel des positions de l’association relatives aux futures questions à venir.

Consulter l'article

La plupart des usagers de cannabis adultes sont-ils en réalité des usagers médicaux ?

Une distinction principale se fait sentir parmi la communauté sans cesse croissante des producteurs et productrices de cannabis, des détaillant.e.s, des usager/ères ainsi que des patients et des patientes. L’usage hédonique opposé à l’usage médical semble l’interrogation de base : Pourquoi a-ton envie de consommer cette substance ?

Consulter l'article

Une nouvelle étude canadienne préconise de relever à 5ng/ml la limite légale du taux de THC admissible pour la conduite

Selon cette étude, les conducteurs/trices présentant de faibles niveaux de THC dans le sang ne présenteraient pas de risque plus élevé d’avoir un accident que les abstinent.e.s. L’auteur souligne que la loi canadienne, qui pénalise actuellement le fait de conduire avec plus de 2ng/ml de THC dans le sang, pourrait être abusive.

Consulter l'article

Nos articles à ne pas rater :