En matière de politique internationale des drogues, NORML France s’engage dans les moments et actions fortes. 

Notre action pour la politique internationale des drogues 

L’objectif de l’association est de porter la parole des citoyens français au niveau international, de délivrer un message pour une régulation mondiale du cannabis et de promouvoir une consommation responsable des drogues en général.

L’organisation agit en ce sens de deux manières : d’abord en apportant l’information, ensuite en portant concrètement des positions avec des associations partenaires et déjà engées sur le sujet. 

NORML France agit au niveau international en partenariat avec les acteurs déjà établis et en leur soutien. L’association, dans sa version précédente (#ProCannabisTeam et Chanvre&Liberté) a mené en 2016 un véritable travail d’action et de plaidoyer auprès des Nations-Unies pour défendre l’émergence des Cannabis Social Club comme modèles de développement alternatif.

En 2018, l’association a apporté son soutien à l’évolution nécessaire de la classification du cannabis par l’Organisation mondiale de la santé.

En 2019 enfin, l’association s’engage durant le Haut Segment Ministériel pour défendre une évolution internationale des modèles d’usage médical du cannabis. 

Plus d’informations en cliquant sur les blocs ci-contre. 

L’information sur la politique internationale des drogues est difficile à trouver sur internet. Dans cette logique, NORML France offre ici un portail destiné à réunir les outils essentiels pour comprendre comment fonctionne le système international et développer la culture de chacun. 

Du Club des Haschichins de 1845 au Haut Segment Ministériel de 2019 – retrospective

Dans l’objectif de mieux informer les citoyens, l’association porte le projet de créer un ensemble d’articles portant sur l’émergence de la politique internationale des drogues.

Les articles sont rédigés conjointement par Laury Renard, Doctorant en histoire du droit, consultant en relations internationales pour NORML et Béchir Bouderbala, juriste en droit public, directeur du plaidoyer de l’association.