Après plusieurs mois de discussions, l’Organisation Mondiale de la Santé rendra ses conclusions publiques dans quelques jours sur la classification du cannabis. Dans une lettre confidentielle du Directeur de cette organisation que NORML a pu consulter, nous apprenons que l’OMS continue de considérer le cannabis comme un stupéfiant mais souhaite que le cannabidiol ne soit pas classé et que la plante ainsi que le reste des molécules soient considérées comme ayant un potentiel thérapeutique plus fort et une nocivité moindre. Jusqu’à présent, le cannabis était considéré comme nocif et ayant un intérêt thérapeutique relatif voire nul.