La Fédération Addiction affilie des dispositifs et des professionnels du soin, de l’éducation, de la prévention, de l’accompagnement et de la réduction des risques, pour former un réseau national représentatif de l’addictologie dans une approche transdisciplinaire de la notion d’addiction.  

NORML France membre affilié à la Fédération Addiction depuis plusieurs années.

Le but des Journées Nationales est de constituer un réseau au service des professionnels accompagnant les usagers, pour entre autres faire reconnaître la place prépondérante de ceux-ci en prenant en compte les dimensions plurielles de l’expérience addictive et les droits humains, appliqués aussi aux usagers, plutôt qu’une lutte étourdie contre les produits.

En tant qu’association en faveur d’une meilleure politique de gestion des drogues, NORML France est affiliée depuis plusieurs années à la Fédération Addiction, ceci nous permet de faire entendre le point de vue de la société civile et des usagers se prononçant pour la réforme.

A l’instar des années précédentes, votre association sera donc présente aux Journées Nationales le 24 et 25 mai, tenues cette année sous le titre “Homme augmenté, des paradis artificiels à l’intelligence artificielle : quels changements de paradigme ?” à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris. Consultez le programme complet sur le site de la FA.

Comme présenté sur le site de la FA : “les Journées Nationales de la Fédération Addiction réunissent chaque année près d’un millier de participants issus du secteur social, médico-social et sanitaire (médecins, chercheurs, universitaires, sociologues, psychologues, travailleurs sociaux, infirmiers, partenaires du droit commun, institutions…). Cette manifestation constitue un moment fort du secteur de l’addictologie, offrant à travers les ateliers et conférences un espace unique d’échanges et de retour d’expériences sur les pratiques professionnelles”.

Homme augmenté, des paradis artificiels à l’intelligence artificielle : quels changements de paradigme ?

En 2017, au Havre, NORML France a été invité à participer à la conférence présidée par M. Didier Jayle, Président de la Chaire Addiction au CNAM, Directeur de la revue Swaps : Cannabis : quel modèle de régulation possible en France ? Points de vue juridique, économique et usagers

Sous le haut patronage de la MILDECA et avec le soutien de la ville de Paris, les 2 journées de colloque proposeront 3 plénières et 11 conférences, espaces de réflexion autour de la prévention (programmes, qualité, gouvernance), le bigdata en santé (opportunités, freins), crise des opioïdes et politiques de régulation, sexualité et consommations, les traitements en lien avec les nouvelles technologies et une conférence autour de Philip K Dick.

Une vingtaine d’ateliers, conçus pour être des lieux d’échanges et d’interactions sur les pratiques de terrain, des interventions prévues sur la prévention, l’intervention précoce, le soin, la réduction des risques, l’insertion…pour les acteurs venant de la ville, du médico-social, de l’éducation, du sanitaire, du monde du travail… Ces journées accueilleront des partenaires européens, internationaux et institutionnels.

NORML France sera présent au coeur de la manifestation avec un atelier le vendredi de 25 mai de 11h à 12h30.

Atelier n°15 : Le virtuel au service du pouvoir d’agir

Modération : Olivier Hurel, Chargé de projet « communication et systèmes d’information », Fédération Addiction (75)

Intervenants :

  • Victor Martin, Chargé de projets RDR 2.0, Plus Belle la Nuit, Bus 31/32 (13)
  • Thibaud, Narcotiques Anonymes (75)
  • Béchir Bouderbala, Délégué à la régulation, NORML France (31)
  • Martine Rodrigues, responsable du pôle Santé des Jeunes et Publics Prioritaires, CRIPS (75)

Nous serons également présents avec un stand destiné à faciliter le contact autour de la vaporisation de plantes, une vente de livres spécialisés et des documentations diverses à consulter ou emporter. Ces journées sont l’occasion de présenter notre association et de sensibiliser les professionnels de santé à la réduction des risques liés au cannabis en intégrant sa régulation comme pilier principal d’une possible future réforme.

Vous aimez le contenu de cet article? Adhérez à l'association ou faites un don pour soutenir notre action.