Nous prenons ce jour connaissance d’un sondage réalisé par notre partenaire ECHO Citoyen et par le think tank Terra Nova. NORML France félicite ces deux acteurs pour cette action pertinente et de qualité qui permet de démontrer, s’il était encore nécessaire, que les citoyens sont très largement favorables à un débat national intégrant l’ensemble des parties prenantes.

Le débat sur le chanvre et sa place dans notre société a toujours été éludé par le spectre du délit de présentation sous un jour favorable. Loin des positionnements idéologiques, nous considérons qu’il est nécessaire de faire intervenir la raison, la science et le droit au cœur d’un débat dépassionné. Si les citoyens souhaitent un débat sur la question, c’est parce qu’ils sont une grande majorité à considérer que le système actuel ne permet ni de réduire l’offre, ni de réduire la demande de cannabis. Dès lors, le constat d’échec de la politique actuelle est acté.

Nous alertons le gouvernement, et en particulier Madame la Ministre de la Santé Agnès Buzyn sur l’urgence à apporter des solutions concrètes concernant l’usage médical du cannabis. Va on encore discriminer et punir longtemps des personnes vulnérables souffrant d’un handicap qui ne cherchent qu’à améliorer leur état de santé ?

Les citoyens sont prêts pour ce changement: une très forte majorité se montre favorable à l’autorisation d’un usage médical encadré sur ordonnance. Ils sont aussi majoritairement favorables à un accès du cannabis sous toutes ses formes. Enfin, ils considèrent naturellement, mais dans une moindre mesure, que le cannabis devrait être remboursé par la sécurité sociale. La question de l’accès aux fleurs de chanvre et à leurs extractions à moindre coût pour les patients ne peut plus être écartée du débat, le chanvre étant utilisé à des fins médicales depuis des millénaires et par des millions de personnes légalement à travers le monde en 2018.

Cette nouvelle information confirme aussi l’avis clairement divisé de la population générale sur la question de la réglementation de la filière cannabis, traduisant le manque de connaissances sur les alternatives concrètes de régulations et leur conséquences positives pour les usagers et la société dans son ensemble.

Nous sommes conscients qu’un important travail d’information et d’éducation est encore à faire. La perception des Français sur le cannabis et sa régulation, et plus généralement sur les produits addictifs, est toujours galvaudée, à l’exception de la perceptions sur l’alcool et il nous faut continuer à normaliser le discours et les bonnes pratiques sur un sujet qui reste difficile à aborder en France.

En définitive, nous sommes satisfaits des résultats dans leur ensemble, car ils traduisent une évolution positive des perceptions de l’opinion publique et confirment notre ressenti et la pertinence de notre action. Mais nous pensons bien au-delà que la route est encore longue pour convaincre.

Pour aller plus loin :
Messages images à partager dans vos réseaux 

56 % des Français sont pour un cannabis médical remboursé82% des Français favorable cannabis médical encadré


78% des français jugent la répression des trafics inefficaces62% des Français pour le Cannabis médical disponible sous toutes ses formes


73% des des français pour la recherche sur le cannabis recherche thérapeutique 76% des français jugent la répression du cannabis inefficace pour limiter la consommation


Vous aimez le contenu de cet article? Adhérez à l'association ou faites un don pour soutenir notre action.